LES AGENTS DE BREVETS, LES AVOCATS ET LES COMPTABLES SONT LES BIENVENUS DANS LE CLUB

Accès au Financement des Membres

Des fonds peuvent être disponibles aux adhérents qui cherchent à financer leurs projets. Grâce aux Investisseurs, aux Bailleurs de Fonds et aux Entrepreneurs qui sont membres du Club, les adhérents peuvent trouver une ou plusieurs personnes intéressées par un partenariat et/ou par le financement de leur concept original et ce, quel que soit son stade de développement. Cela couvre un éventail complet allant de la création initiale jusqu’à l’étape du marketing et de la commercialisation.

Les juristes, les comptables et les consultants d’entreprise ont intérêt à devenir Membres Consultants.

Ils trouveront dans le Club des “ stratégies efficaces ” pour l’élaboration de projets d’envergure, pour la défense des droits des créateurs les plus exposés et, par conséquent, pour la conquête annuelle d’un marché potentiel en pleine expansion de plus de huit millions de projets. De plus, la propriété mondiale (littéraire et/ou artistique) de la création non-publiée* du descriptif de l’invention renforce les revendications d’antériorités qui sont exigées au déposant d’une demande de brevet d’invention.

Les agents de brevets d’invention ont intérêt à devenir Consultant. Ils trouveront les réponses à trois sempiternelles préoccupations :

  1. l’identification formelle de la création du concept à l’auteur de son descriptif ;

  2. l’établissement indubitable de la propriété initiale de l’auteur sur sa création ;

  3. le maintien en secret de sa propriété et du projet qui en résulte aussi longtemps que nécessaire ; c’est-à-dire jusqu’à la cession ou à la concession de ses droits d’auteur et ce, pour qu’ils soient expressément transmis à qui possède l’envergure pour acquérir, développer et protéger en justice un titre monopolistique international d’exploitation (brevet ou autre), si tel est le cas. Leur adhésion leur procurera :

    1. Un accroissement de Clientèle ;

    2. Des Revenus Accrus en offrant des services juridiques au réseau du Club ;

    3. Des Revenus Accrus en agissant comme Consultant pour les créateurs/inventeurs/innovateurs du Club ;

    4. Un renforcement des Brevets d’invention et ce, en ayant transformé les revendications d’antériorités en de véritables Propriétés Mondiales qui sont issues des droits d’auteur résultant de l’œuvre littéraire et/ou artistique dans laquelle leur descriptif est consigné.

Guidez les Inventeurs dont les ressources sont limitées pour leur permettre d’étendre ainsi leur Propriété Intellectuelle à l’international, sans crainte de subir la concurrence déloyale et l’espionnage industriel.

En 1996, selon un rapport de la Société Américaine (S.A.S.I.), mille cent actes d’espionnage industriel furent commis contre mille trois cents entreprises aux États-Unis. Ceci représentait déjà une perte annuelle de trois cents milliards de dollars US en valeur commerciale. En 2017, la contrefaçon peut représenter une perte annuelle de 700 milliards US $. Au niveau mondial, ça peut dépasser 2000 milliards US $.

Pour le développement de leur économie et la perception de nouvelles recettes fiscales, les États trouveront donc un “ intérêt considérable ” à promouvoir “ la démocratisation de l’accès à la Propriété Intellectuelle ". La matière grise de leur peuple est la source primordiale et intarissable des innovations génératrices de créations de richesses et d’emplois, qu’elles concernent l’industrie, les services ou les arts.

Vous souhaitez déposez une demande de brevet d’invention. Le Club vous dirige alors près d’Agents de Brevets ou de Conseils en Propriété Industrielle qui ont adhéré officiellement à ses règles de sécurité."

Veuillez sélectionner, ci-après, votre catégorie sociale :

  • Catégorie X : Vous faites partie d’un service d’ingénierie et/ou de recherche scientifique au sein d’une entreprise industrielle d’envergure internationale avoisinant ou dépassant 500 employés, voire plusieurs milliers ou davantage ;

  • Catégorie Y : Vous faites partie d’un service d’ingénierie et/ou de recherche scientifique au sein d’une PME comprenant de 50 à 500 employés ;

  • Catégorie Z : 1) Vous faites partie d’un service d’ingénierie et/ou de recherche scientifique au sein d’une Université ; 2) vous faites partie d’un service d’ingénierie et/ou de recherche scientifique ou au sein d’une PME de moins de 50 employés ; 3) vous êtes inventeur indépendant.

  • Conseils du Club :

  • Catégorie X : Votre entreprise dispose : 1) des moyens nécessaires à la réalisation d’un brevet d’invention de haut niveau technologique ; 2) des moyens nécessaires à l’extension internationale (voire mondiale) du brevet d’invention ; 3) des moyens nécessaires à la protection judiciaire mondiale du brevet d’invention. Conseil : quels que soient les moyens dont dispose l’entreprise, il existe toujours au niveau international des concurrents plus riches et/ou plus influents que soi qui justifient le recours complémentaire aux Droits d’Auteur issus d’une œuvre " non-publiée " pour transformer les revendications d’antériorités du brevet d’invention en de véritables propriétés reconnues mondialement qui permettent d’accéder d’emblée aux procédures judiciaires criminelles.

  • Catégorie Y : Malgré ses moyens financiers de dépôt international (pas mondial) votre entreprise est exposée à la concurrence impitoyable des prédateurs1 internationaux. Ce risque justifie à lui seul le recours complémentaire aux Droits d’Auteur issus d’une œuvre " non-publiée " pour transformer les revendications d’antériorités du brevet d’invention en de véritables propriétés reconnues mondialement qui permettent d’accéder d’emblée aux procédures judiciaires criminelles.

  • Catégorie Z - 1) ; 2) et 3) : Vous êtes systématiquement la proie des vautours si vous n’êtes pas protégé par un financier intègre qui soit capable d’affronter mondialement les plus grands prédateurs1 de la planète. Conseil : le Club vous recommande alors de recourir d’abord aux Droits d’Auteur issus d’une œuvre " non-publiée " avant de déposer votre brevet d’invention. Pourquoi ? Pour donner aux revendications d’antériorités de votre brevet une puissante force de dissuasion contre les prédateurs1. En apprenant que vos revendications d’antériorités sont devenues de véritables propriétés mondiales qui ouvrent à l’État de sa résidence la possibilité d’une poursuite judiciaire criminelle, le prédateur aura intérêt à souhaiter une entente à l’amiable hors Cour qui vous donnera satisfaction.

1Tous les industriels ne sont pas obligatoirement des prédateurs.

* Non-publiés : voir dans l’onglet " Le coin du juriste "

Démocratisez l'accès à la Propriété Intellectuelle

info@usdclub.org

Copyright (c) 2004 - 2020 USD CLUB INTERNATIONAL.  Tous droits réservés.

USD CLUB